Napoléon, les secrets de la légende

Depuis la campagne d’Egypte, Napoléon a compris que les arts peuvent devenir des instruments importants de la communication du pouvoir.

Architecture, peinture et sculpture doivent se mettre au service de la gloire. Jean-Charles Pellerin, le célèbre dessinateur et imprimeur d’Epinal est tout exalté, lui aussi a compris l’importance des images qui racontent l’épopée de la Grande Armée.

C’est un véritable contrat que Napoléon Bonaparte a passé entre le pouvoir et les artistes. La création de la légion d’honneur, le 19 mai 1802, a été l’occasion d’officialiser en quelque sorte ce contrat. L’Empereur, sait utiliser cette décoration pour « magnifier son règne ». Les « légionnaires » deviennent ainsi les intermédiaires entre le pouvoir et l’opinion. Les artistes, surtout les peintres, tiendrons ce rôle avec succès nourrissant ainsi, par l’image, la légende napoléonienne.

Documentaire 52'

Ce film démontre la force des images. Et même lorsqu’elles sont réalisées dans le plus simple des graphismes, et distribuées par des colporteurs dans les coins les plus reculés de la France, les images d’Epinal ont représenté le média le plus important en Europe dans la construction de la légende napoléonienne.

  • Napoléon a compris que les arts peuvent devenir des instruments importants de la communication du pouvoir
  • Architecture, peinture et sculpture doivent se mettre au service de la gloire.

Un film de Serge Tomasini
Une coproduction Maydia Production et Vosges Télévision avec le soutien du CNC

Résumé

C’est un véritable contrat que Napoléon Bonaparte a passé entre le pouvoir et les artistes. La création de la légion d’honneur, le 19 mai 1802, a été l’occasion d’officialiser en quelque sorte ce contrat.

  • Toutes les batailles de l’Empire ont été illustrées par un grand nombre de dessinateurs ou de peintres.
  • Au sein de la Grande Armée du 1er Empire, les peintres étaient nos photographes, reporters ou cameramen des médias...
  • Durée 52'
  • Année 2019